Une jeune fille et ses économies

Épargner : et si vous commenciez tout de suite ?

Beaucoup pensent, à tort, qu’il est inutile voire impossible d’épargner avant 40 ans. Pourtant, plus vous commencez jeune et plus vous serez gagnant.

Et même si, quand on débute sa vie professionnelle, il peut être compliqué de mettre de l’argent de côté, épargner présente bien plus d’avantages que vous ne le pensez..Et épargner facilement, c’est épargner régulièrement.

#1 : Les plus petites sommes comptent

Votre 1ère décision d’épargne doit être indolore. Mettre 50€ ou 100€ de côté chaque mois est un bon début. Votre budget quotidien ne devrait pas s’en ressentir. Et si l’épargne est automatique, vous ne vous en rendrez même pas compte ! Au bout d’un an, vous aurez mis entre 600 et 1 200€ de côté (hors intérêt) sans même y penser.

#2: Vous avez du temps

Selon le produit d’épargne choisi, l’argent économisé fructifie. En plus des sommes versées, votre épargne se valorise grâce aux intérêts ou à l’augmentation intrinsèque de sa valeur. Ainsi, plus vous laissez de temps à votre épargne pour fructifier, plus son montant total sera important.

#3 : Faire face aux imprévus

Les spécialistes affirment que l’épargne dite “de précaution” doit représenter environ 6 mois de salaire. L’objectif est de vous permettre de faire face aux imprévus – acheter un nouveau lave-linge, remplacer son scooter, faire face à la fin d’un contrat – sans être en difficulté financière.

#4 : Financer vos projets

Vous êtes un jeune actif et vous avez des envies : voyages, loisirs… En épargnant régulièrement et en reconstituant votre épargne après chaque dépense, vous rendez vos projets réalisables.

#5 : Financer un investissement

Si vous souhaitez placer votre argent en vue d’un futur projet – création d’entreprise, achat d’appartement ou d’une voiture – avoir une épargne déjà constituée vous permettra de trouver plus facilement des financements bancaires. Avoir un apport initial et avoir su épargner régulièrement sont la preuve que vous êtes prévoyant : un argument fort auprès des banquiers !